O sicour !!! (xptdr)

Arrachez le grande toile du ciel, roulez le tapis de la terre, démontez-moi le chapeau du monde, démaquillez les dieux, dépouillez-les de leurs frusques rapiécées et de leurs tatanes trop larges, et vous, frères humains du grand cirque, p’tits zenfants et grandes personnes, pleurez, pleurez ! – Michel Quint –

Je me souviens plus exactement à quel moment ça a commencé par contre je me souviens exactement à quel moment je m’en suis réellement rendu compte. C’était le jour ou le petit robert a annoncé officiellement que LOL et BLING BLING rentraient dans le dictionnaire et que Kéké ferait pareil en 2014... Un jour a marquer d’une tombe noire… Depuis j’ai l’impression que c’est de pire en pire, une putain d’invasion à laquelle nulle personne ou nul endroit ne semble bien vouloir échapper, les mots se barrent en couille grave !!

Pourtant, modérateur et/ou administrateur sur certains forums, j’aurais du me rendre compte de cette déchéance linguistique… Par exemple quand… « Kevin »(terme générique)  écrit « slut » pour dire salut… On note la richesse de son vocabulaire anglophone, en plus du raccourci énorme de… Une lettre… Et attention à toi si jamais tu te permets de faire remarquer à Kevin que l’orthographe et la grammaire c’est pas pour les chiens… Le Kévin se laisse rarement faire. Maitre de la mauvaise fois assurée, il appelle ses potes analphabètes à la rescousse, il parle de sa courte scolarité, de la vie qui est trop dure, du temps trop court et des mots qui sont chiants a écrire… Je vous offre sans nulle doute possible, le fleuron de ma carrière d’administrateur ou du moins notre dernier « échange » Attention c’est intense !

« – ho mek, tu tpren pr ki pr te moké com sa dmon ékritur ? jfé d efor alor TG oo j’tban !!! (ndlr : oui, le Kévin mixe souvent illettrisme, stupidité et croyance très forte en ce qu’il dit)

 –  Tu « fé d efor » O_O b1 merd alor… Avant toute chose saches le, ma patience te concernant (a la limite de l’inexistence) vient de tomber dans le vide intersidéral qui semble remplir l’espace entre tes deux oreilles. Mais dans ma grande mansuétude, je vais tacher d’être assez explicite et pédagogue pour que peut être, un jour, tu puisses comprendre ce que je vais essayer de t’expliquer puisque très visiblement cérébralement tu es limité voir absent. Je me suis fait violence pour te lire sans perdre mes yeux, te comprendre sans perdre de neurones et pouvoir te répondre sans perdre (trop) de temps. Je t’annonce donc que je ne me prend pour personne mais que  je suis l’administrateur qui va te renvoyer vers les CGU que tu as accepté en arrivant ici et que tu reliras à la fin de ton éviction. Cela étant dit, comme tu as l’air motivé et plein d’énergie, je te laisse 5 minutes pour me bannir. Passé ce délai, si tu n’y es pas arrivé, tu auras 5 ans pour apprendre a écrire, découvrir les notions de respect, de politesse et oublier de revenir ici. Ne me remercie pas, moi aussi je t’aime. A petite dose c’est évident mais je t’aime 🙂

Oui bon je sais c’est facile mais à un moment… Merde quoi, ça fait juste du bien et je sais que les admins, modos d’autres forums ou les profs me comprennent !! Bon courge pour ces dernier(e)s !!

Certain(e)s se disent surement « oui bon bin c’est des brelles c’est pas grave »… Détrompez vous !!! Déjà parce que tout est fait pour niquer nos niveaux de langage et la valeur des mots dans la durée. Et y’a du monde qui se bouscule pour y arriver !! Quelques exemples :

1) A cause de Kévin et ses amis quand j’écris pour moi (même en brouillon), quand je prend des notes en réunion… Je ne PEUX plus abréger les mots; même un banal « qq » me hérisse le poil.
2) Les wesh wesh… Alors eux… Impossible d’écrire quelque chose comme « la maison de sa mère » sans avoir l’impression d’être vulgaire, merci !
3) les sites genre Meetic ou Adopte un mec… Avant quand je pensais a « charmer » je voyais des petites attentions comme, un regard  souriant, des fleurs, un p’tit poème ou quelque chose d’un peu… Romantique (ou nian nian si vous voulez) mais ça c’était avant… Bienvenue dans le monde 2.0 Charmer = Cliquer sur un bouton…
4) Les politiques. Bon, je sais c’est plus des exemples en grand chose depuis longtemps mais sérieux… Tout le monde se souvient sans doute de la « bravitude » ou la « ridiculitude » de Ségolène, de la « méprisance » « l’héritation » ou la «  »fatitude » de Nicolas… Bordel !!! C’est trop compliqué d’utiliser des mots qui existent ?
5) je vais pas détailler, juste dire que « amis » depuis facebook est un mot qui ne veut plus rien dire… C’est triste…

Parce que le pire de « tout ceci » au final… Ça n’est même pas « tout ceci »… Le pire c’est que derrière… Certains mots, certaines citations, certaines anecdotes ou erreurs demeurent et ce qui aurait du n’être qu’une aberration passagère devient un fait culturel a priori évident :

Ce que qui en dit long sur l’intellect et l’esprit critique de certain(e)s :

Voir sur l’absence totale de cortex :

Bref, tout ça pour dire que notre langue part vraiment en couille, que de plus en plus souvent sur internet mes yeux saignent, mon cerveau souffre et les responsables, tristement de plus en plus nombreux, grandissent et occupent ou vont occuper des postes a responsabilité dans notre société… Vous avez dit Idiocratie ?…

Trois sources « littéraires » :  DTCZéros Sociaux et The Stupid Network Attention les yeux, vous êtes prévenus et en dehors de l’orthographe et de la grammaire, y’a des « K » irrécupérables.

Publicités

Airsofting is not a crime !!

Un papier qui pour sur ne changera pas le monde mais comme on dit faut y croire !

 » – … en fait tu fais du airsoft parce que t’as pas pu t’engager. Essayes la chasse tu verras c’est cool ! « 

… Là… Je me suis demandé si elle était vraiment sérieuse ou si elle déconnait à plein tube. Vu le ton de la phrase, son regard et ce qu’elle racontait depuis le début je me suis dit qu’elle déconnait a plein tube mais qu’elle était sérieuse… Alors d’un côté est apparu mon ange sur mon épaule et mon diable sur l’autre… Les deux avaient vraiment des arguments supers convaincants faut bien avouer… Je sais pas combien de temps a réellement duré le dilemme, le fait est que j’ai mit une pichenette à mon ange et ai répondu

 » – Heu… voilà, t’as tout comprit, un peu comme toi tu fais esthéticienne parce que t’as pas pu être belle. Essayes le… »

Et j’me suis arrêté… C’était le silence dans la pièce tandis que la connasse en face de moi avait visiblement avalé sa vodka pomme de travers…

Presque 7 ans de thérapie de groupe et de diplomatie face à des personnes dont l’ouverture d’esprit semble être de la taille d’un sphincter en phase de constipation… 7 ans… Et il aura suffit d’une petite demie heure à entendre déblatérer de la merde pour craquer…

NON l’airsoft (et pitié, surtout pas LE airsoft, DU airsoft ou summum du summum, DE LE airsoft…) n’a rien a voir avec la chasse. NON, l’airsoft n’est pas un palliatif à un refus de l’armée. NON ce n’est pas un entrainement en cas de guerre civile ou mondiale. NON je n’ai pas d’armes chez moi. NON je ne prend aucunement plaisir à la maltraitance, la torture ou l’humiliation d’autrui ou d’animaux. NON je ne recherche ni l’autorité, ni la domination, ni le pouvoir (supposé) pas plus qu’une quelconque compensation phallique (supposée elle aussi) pour rentrer dans le jeux du cémwakélaplugrande.

Mais, en dehors de tous ces gros clichés biens nases et indignes d’un enfant de 6 ans, c’est assez fou je trouve de devoir expliquer 50 000 fois (voire devoir justifier) qu’un airsofteur n’est pas un criminel multi récidiviste en attente d’un braquo entre le kidnapping du matin et la séance de torture du soir. (pas plus qu’un basketteur, un handballeur ou un nageur en tout cas)

Tout comme quand certains de vos gosses jouent avec leurs pistolet a eau ou autres « Nerferies » sous vos regards émerveillés

 » – qu’ils sont mignons ces petits quand ils jouent aux cowboys et aux indiens »

Alors qu’est ce qui change ensuite ? Pourquoi un passe temps enfantin et mignon (…) deviendrait il a 18 ans et après un rendez vous de psychopathes en manque d’hémoglobine, d’adversaires a humilier, de napalm et de chairs brulées au petit matin ? Pourquoi donc est il si difficile pour une large majorité de gens de faire la différence entre le jeux et la réalité ?

L’AIRSOFT EST UN JEUX, NI PLUS NI MOINS !!

Déjà, différencions les mots, ça à l’air de rien mais c’est très important :

– Dans la réalité, des soldats utilisent des armes qui tirent des balles pour tuer.

– En airsoft, des joueurs utilisent des répliques qui lancent des billes pour outer (mettre hors jeux)

Ensuite, différencions les faits :

– Dans la réalité la personne touchée souffre, saigne, crie, pleure, voir meure…

– En airsoft, la personne se déclare touchée d’elle même et apprécie le reste de la partie en spectateur. Car oui, ce jeux est basé entièrement sur le fairplay :

Le fair-play, l’esprit sportif ou le franc-jeu désigne une conduite honnête dans un jeu, puis dans toutes circonstances. Utilisé couramment dans le monde du sport, ce terme recouvre à la fois le respect de l’adversaire, des règles, des décisions de l’arbitre, du public et de l’esprit du jeu, mais aussi la loyauté, la maîtrise de soi et la dignité dans la victoire comme dans la défaite. – wikipédia –

Malgré ça, pour deux raisons toutes simples, l’airsoft pâtit d’une image plus que négative et souvent injustifiée.

Reason ONE : l’ambiguïté réel/jeux !

Scénario "évasion a la pricon"

Scénario « évasion a la prison » (malgré les apparences, l’airsoft est apolitique)

A force d’entendre ces réflexions, je les connais par cœur, alors allons y une bonne fois pour toute pour de l’argumentation :

1)  » On dirait des militaires avec vos chaussures et vos fringues « 

Je ne peux sur ce point la que plaider coupable, quand je vais a la plage, je met un maillot de bains, quand je vais faire du snow je met une combi et des boots et quand je vais courir et me cacher dans les bois, je m’habille en conséquence et je prend des chaussures adaptées. Domaine vestimentaire ou effectivement l’armée a un peu d’expérience… Est-ce ma faute ? Par ailleurs un airsofteur n’est pas censé être en tenue complète hors d’un terrain d’airsoft, afin justement de n’être assimilé ni aux militaires, ni aux chasseurs. Toujours est-il que, comme le montre la photo ci dessus, avec un tout petit peu d’adaptation, le kaki est loin d’être une obligation et les parties déguisées sont tout a fait possibles, amateurs d’affros vertes fluos, de nez de clown, de massue géante (en mousse) soyez les bienvenus !!

2)  » vous jouez à la guerre »

Qui en fait après discussion signifie généralement  » vous reproduisez des confits réels actuels ou passés.  » Really ?

OP Squirrel Woods Organisée par l’association OSOK airsoft

Y aurait-il un historien assez calé parmi vous pour me rappeler à quelle période de l’humanité les écureuils ont envahis le Costaguana ?… (Lui même envahi par la Palombie et le Nuevo Rico – autres exemples sur demande)

En Airsoft comme en jeux de rôle (grandeur nature ou pas) le jeux n’est limité que par l’imagination  des participants et organisateurs, dès lors, il serait simpliste et un peu dommage de se limiter à la réalité. Et pour faire court, puisqu’il n’y a que des joueurs et donc pas de « bons » ou de « méchants » c’est plus généralement les bleus contre les rouges 😉

Quand bien même, pour l’avoir fait une fois en tant que photographe PNJ (Personnage Non Joueur) et avoir des amis friands de ce genre de rassemblement, les parties « historiques » ont l’air d’être bien souvent des regroupements de passionnés désireux de jouer et de passer un bon moment avec des personnes partageant leur(s) passion(s) le tout dans un esprit très décontracté et clairement « civil ». Et je dis ça justement en tant que personne qui avait vraiment peur de tomber sur des sauvages bloqués sur « les bons vieux souvenirs du passés », QUE NENNI !!

OP « Tiger Beer » Organisée par l’association SUD AIRSOFT

3)  » vous jouez avec des armes « 

Coupable BIS… Même si effectivement, cela s’appelle des répliques et non des armes, au niveau visuel, pas toujours évident à différencier et quelqu’un qui ne joue pas, ne fera très probablement pas la différence entre le vrai et la réplique. Ceci incluant la police… Ou « Roger » qui chasse… Ou « Robert » qui lui a un port d’arme… Ce peut très vite finir très mal… Pensez y…

Cela dit pour éviter tout probleme de ce type il est STRICTEMENT INTERDIT d’utiliser sa réplique hors d’un terrain d’airsoft et lors de tout déplacement, la réplique doit être :

–  Déchargée (ni chargeur, ni billes, ni batteries ou gaz)
– -Intégralement couverte

Pour les tenues comme les répliques, il s’agit là de la loi française.

code-penal

Après si bien évidemment, je comprend l’appréhension ou la peur que certaines personnes peuvent ressentir (pour des raisons diverses) à la vue d’une réplique, c’est bien souvent le fait que les faux ressemblent aux vrais qui poussent les gens vers l’airsoft et non le paintball, le côté « unique ». Pouvoir se dire « oui je suis le seul habillé comme ça et avec telle réplique » permet au joueur se créer un personnage selon ses envies, sa personnalité, son style de jeux et on peut alors rentrer alors dans l’univers du roleplay qui de suite donne une toute autre dimension au jeux :

L’interprétation du rôle est le fait, dans un jeux de rôle, de parler et faire des mimiques comme si l’on était soi-même le personnage (voir la notion de mimesis). On utilise fréquemment l’anglicisme roleplay. Le concept se rapproche de celui de jeu d’acteur dans les arts dramatiques, on utilise d’ailleurs aussi l’expression jeux théâtral. ‘wikipédia-

4)  » l’airsoft c’est vachement plus violent que le paintaball « 

Comme qui dirait  » au saumon, mon préféré.  » Donc si je résume cette simple pensée en quelques données, au paintball ou les joueurs :

– ont une puissance située généralement entre 10 et 14 joules,
– peuvent tirer a bout portant

Ça va. Mais l’airsoft :

– Puissance max 2 joules
– pas de tir en dessous de 5 mètres, pas de full en dessous de 15 mètres, snipe interdit en dessous de 20

C’est violent… Si un jour quelqu’un comprend la logique, surtout qu’il n’hésite pas a m’expliquer. Je ne dit pas que j’ai jamais prit qq billes un peu rapides dans des endroits sensibles (arrière du crane, doigts, oreille ou même… testicules => faites gaffe aux trous dans vos pantalons… je dis ça, je dis rien…) et qui laissent quelques jours une petite marque mais je ne suis jamais rentré chez moi dans un état similaire :

no comment...

Photo récup sur le net, prise après une partie de paintball

Et j’ai là les principaux reproches que font les gens à l’airsoft sans le connaitre. Rien de bien grave en somme et généralement après une discussion sur le sujet, ces préjugés bidons n’ont plus lieux d’être (j’ai dit, généralement…)

Hélas… Oui hélas… Dans le monde de l’airsoft tout n’est pas rose… Cela serait bien trop beau… Ce qui m’amène à la seconde raison…

Reason TWO : les Connards et connasses !

Désolé pour le vocabulaire mais à mon sens, le plus gros tord causé a l’airsoft c’est cette petite minorité de merde qui, sous prétexte de vouloir jouer, fait ce qui lui plait quand et ou bon lui semble.  J’aurai préféré faire « comme si »… Hélas il faut être réaliste, tristement l’airsoft c’est parfois :

– TOI le militaire, le gendarme (ou le réformé) qui s’ennuie en perm et qui vient « pour s’entrainer »…
– TOI le mineur (l’enfant, pas l’ouvrier) qui à une ou plusieurs répliques d’airsoft CONTRAIREMENT A LA LOI (même quand c’est papa ou maman qui achète, pire qui approuve)
– TOI l’abruti qui joue sur des terrains non autorisés voire interdits en ne respectant ni le lieux, ni le propriétaire
– TOI le bourrin qui joue avec des puissances de tir surréalistes pensant que le but de l’airsoft c’est de faire mal et d’humilier son adversaire
– TOI l’association de loi 1901 « select » et/ou « politisée » qui se prend pour une entreprise du CAC 40, un parti politique ou une milice
– TOI «  »le vrai » » qui te ballade avec des grades, écussons, patchs ou décorations d’armées réelles (passées ou actuelles)
– TOI l’alcoolique qui arrive encore tout bourré de la veille et/ou avec une bouteille pour la journée (et je parle là d’alcools forts)
– TOI le camé qui revient de derrière les buissons complètement défoncé avec des yeux comme des pastèques
– TOI le taré qui te ballade avec une machette grande comme mon bras
– TOI le psychopathe bon à enfermer qui te ballade… Avec une arme… Et qui l’utilise avec des balles a blanc entre deux parties… « Pour rire »… (depuis il s’est engagé, rassurez vous… ou pas…)

Et c’est très tristement tout du vécu… Alors derrière… Quand toi tu veux faire ça bien… Rame la galère, rame !!!

Tu peux nettoyer intégralement et gratuitement un terrain (municipal) à l’abandon, le sécuriser et l’entretenir pendant des années, prendre le temps de discuter avec les passants et les voisins de ta démarche, tu peux même parler pendant une heure d’airsoft avec trois bonnes sœurs autours d’un café, tu peux te monter en asso, avoir un règlement intérieur carré et axé sur le respect et le jeux, avoir tous les papiers nécessaires, pondre des dossiers de demande de 27 pages et bin tout le monde il en a rien a foutre… Pour une raison toute simple…

En airsoft COMME PARTOUT AILLEURS, il y a de très gros cons… Sauf qu’en airsoft bin les gens retiennent que les gros cons…